Le gobelet, nouveau graal

Finies les pelouses jonchées de déchets, les allées pavées de canettes éventrées et de gobelets en morceaux… L’immense majorité des festivals a aujourd’hui opté pour le gobelet réutilisable.

Cette chope quasiment incassable diminue les besoins de nettoyage et, surtout, envoie aux festivaliers un message fort : la propreté des lieux dépend d’eux.

En moyenne, ce gobelet est réutilisé une trentaine de fois, ce qui, selon une étude menée en 2007 par l’association de Landerneau « Mais qu’est-ce que tu fabriques ? », divise par 3 les émissions de gaz à effet de serre et par 6 la consommation de matières premières et la production de déchets.

Le gobelet biodégradable en amidon de maïs est une autre option mais son caractère jetable n’incite pas à prêter attention à la gestion des déchets. Pour une fois qu’un objet du quotidien remplit un rôle éducatif, pourquoi s’en priver ?

Photo : Cénel et François Mauger
Pour aller plus loin...
http://preventiondechets.fne.asso (...) .fr/doc-fne/kit-manif/autres-outils/bilan_ecologique_gobelets.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *