Après le Covid, la musique reviendra à vélo

Vivement le printemps ! Maad 93, le réseau des salles de musiques actuelles de Seine-Saint-Denis, vient d’annoncer qu’elle le fêterait avec une série de concerts sur des scènes d’un nouveau genre. L’association a en effet commandé des scènes mobiles tractées par des vélos. Actuellement en cours de fabrication, elles pourront être occupées par deux ou quatre musiciens, selon leur taille et seront équipées de panneaux solaires, pour l’autonomie des enceintes. Le vélo qui les tractera (probablement une « rosalie », ces voitures à pédale des bords de plage) bénéficiera de l’assistance électrique. En quelques chiffres, cela donne : un rayon d’action de 30 kilomètres, 48 heures d’autonomie sonore, pour des concerts en mouvement (au cœur d’une foule de cyclistes) ou dans des lieux sans équipement. Le tout sans enfreindre les fameux « gestes barrière ». Le rêve !

Premières tentatives de scène mobile en Seine-Saint-Denis

Ce rêve, ce sont d’abord des spécialistes qui l’ont fait. D’un côté, Veloma, association spécialisée dans la fabrication de vélos-cargos, de remorques, de triporteurs et autres moyens de transport émancipateurs… De l’autre, Pikip Solar Speakers, start up pionnière en France des systèmes de sonorisation alimentés en énergie renouvelable… « Lors du premier confinement, on était dans la même maison, à cinq », se souvient Maatea Stabile, cofondatrice et chargée de développement de Pikip. « On s’est dit que, puisque leur métier est de faire des remorques et des vélos et que le nôtre est de faire des sonos, on pourrait faire une remorque qui permettrait de continuer à écouter de la musique malgré les circonstances. On a développé ce projet. On l’a présenté à Mains d’Œuvres [NDA : une salle de concerts de Saint-Ouen] qui a trouvé que c’était une bonne idée. Ils ont pu tester de petites représentations dans la ville. Ils nous ont fait une commande sur mesure. On se retrouve à travailler, l’association Veloma et Pikip, sur un appel d’offres lancé par Maad 93 ».

Ce n’est pas la première fois que la Seine-Saint-Denis montre la voix. Ces scènes mobiles écologiques parcourront-elles la France entière dans dix ans ? Maatea Stabile y croit : « Ces vélos sont demandés. Ils l’étaient déjà un peu avant le Covid, des bricoleurs en faisaient de façon artisanale. Aujourd’hui, ils représentent une solution pour relancer les concerts malgré la pandémie ; donc, il y a plus de demandes ! Nous, on se sert de cet appel d’offres pour élaborer un produit qu’on pourra ensuite proposer plus largement, peut-être à des structures qui auront un plus petit budget ». L’avenir leur appartient…

L’équipe de Pikip Solar Speakers
Pour continuer...
Lire l'article sur les énergies renouvelables
Photo de têtière : Cénel et François Mauger
Autres photos : droits réservés, Pikip Solar Speakers
Pour aller plus loin...
Le site de Maad 93 : www.maad93.com
Le site de Veloma : veloma.org
Le site de Pikip Solar Speakers : www.pikip-solarspeakers.com/fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.