L’Antarctique selon DJ Spooky

En 1952, Ralph Vaughan Williams écrivait une Sinfonia antartica. Le compositeur britannique n’avait rien d’un explorateur, il développait seulement – mais avec grâce, comme l’illustrent les motifs répétés du scherzo – une bande-originale qu’il avait écrite pour le film L’Épopée du capitaine Scott (sorti en 1948).

DJ Spooky, lui, a fait le voyage. Paul D. Miller (son nom de baptême) s’est embarqué pour les terres australes, un magnétophone dans ses bagages. Il y a enregistré les hurlements du vent et les cris des glaciers et en est revenu avec sa propre version de la Sinfonia Antarctica, désormais « Terra Nova ».

Une œuvre qui, comme d’autres créations de ce musicien issu de la branche la plus expérimentale du hip-hop, reflète avec force l’inquiétude actuelle sur l’avenir de la planète

Photo : Cénel et François Mauger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.