[A écouter] Hildergard Westerkamp : « Beneath the Forest Floor »

A l’ouest du Canada, la Colombie Britannique offre des paysages inoubliables. Née et formée en Allemagne, Hildegard Westerkamp a eu l’occasion de les parcourir puis de les enregistrer après avoir rejoint la cohorte d’artistes qui, dans les années 70, travaillait sur le paysage sonore de Vancouver aux côtés de Raymond Murray Schafer.

Pour Beneath the Forest Floor, elle a réalisé des enregistrements dans la vallée de la Carmanah, sur l’île de Vancouver, mais aussi dans les forêts qui bordent le lac Cowichan, dans le parc qui entoure le phare de Point Atkinson et sur l’île Galiano. L’auditeur entend donc les chants des oiseaux, le bruissement d’un ruisseau, le bourdonnement de moustiques… Mais l’ensemble est ponctué d’effets sonores, tel ce croassement de corbeau étiré et ralenti qui gronde au début et à la fin de l’œuvre.

Le réel et l’imaginé se mêlent. Le figuratif et l’abstrait se répondent. L’invitation à visiter les forêts du Canada se double d’un appel à écouter nos voix intérieures. Est-ce cette deuxième dimension qui a séduit Gus van Sant ? Difficile à savoir… Toujours est-il que le cinéaste a utilisé l’œuvre (ainsi que Türen Der Wahrnehmung et Walk Through Resonant Landscape No. 2 de Frances White) pour ajouter plus de profondeur encore au film qui lui a valu la Palme d’or du Festival de Cannes en 2003 : Elephant.

(extrait de Transformations)

Pour continuer…
Retrouvez ici notre sélection d’œuvres qui mêlent musique et nature…
Photo : Cénel et François Mauger
Pour aller plus loin...
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01202890/document 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.