[A écouter] Lionel Marchetti : « Nuées de diatomées »

Non, vous n’entendrez pas ici de diatomées, ces microscopiques composants du phytoplancton. Alors qu’il est souvent par le passé parti d’enregistrements de terrain, le compositeur Lionel Marchetti a ici adopté une démarche plus distanciée, plus poétique. Il s’est inspiré d’un recueil de Régis Poulet, le président de l’Institut international de géopoétique, justement intitulé Planktos, dont il aime citer ces vers :

« plongeons / plongeons plus loin / plongeons pour dépasser / les temps d’horreur de l’industrie / baleinière et tous ses massacres

un salut / à Melville / mais plongeons / plus loin encore / et noyons la métaphysique / dans les masses mouvantes et panocéaniques »

ou ceux-ci :

« les diatomées sont de silice / et souvent sous / la lune pâle / des mers arctiques / un rayon glisse / et fait briller / leur bel opale »

Avec ses synthétiseurs, Lionel Marchetti a donc appareillé vers l’infiniment petit et l’océaniquement grand, réinventant la réalité. Même si aucune diatomée n’a prêté sa voix à cette troisième partie du troisième mouvement de Planktos, le titre invite à se demander ce que pourrait être le chant du phytoplancton, à tenter d’imaginer la musique d’autres espèces.

Son ami Régis Poulet décrit admirablement le résultat :

« Grâce à l’étonnante capacité (si bien analysée par François Bayle) qu’ont les sons de faire image, Lionel Marchetti donne à voir, autrement qu’avec des mots, cet Océan et les êtres qui y évoluent. (…) On est quasiment face à un koan : quel est le son du plancton ? C’est le genre de question que seule la musique concrète peut se poser et dépasser. La puissance évocatoire de la musique de Lionel Marchetti ne laisse pas de surprendre. Usant des techniques propres à son art, il a créé des sons qui deviennent à la fois le temps, l’espace et le mouvement selon les nécessités de la composition ».

Régis Poulet

(extrait de Planktos 2015-2020)

Pour continuer
Lire l'interview de Lionel Marchetti
Photo : Cénel et François Mauger
Pour aller plus loin...
La page Bandcamp du compositeur : https://lionelmarchetti.bandcamp.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *