Midnight Oil : « Resist », un nouveau testament

Les revoilà ! Les membres du groupe australien Midnight Oil avaient presque disparu. Après d’immenses succès dans les années 80 et 90, les musiciens s’étaient dispersés. Le guitariste Jim Moginie avait publié un album solo. Le chanteur Peter Garrett avait pris part à la vie politique australienne, devenant même un temps ministre de l’Environnement. Après plusieurs reformations d’un soir pour des événements militants, puis une tournée mondiale et un court album enregistré avec des artistes aborigènes, The Makarrata Project, la formation publie l’album studio que ses fans attendaient depuis 20 ans.

Le disque est à juste titre intitulé « Resist ». Dès les premiers mots, dès les premières notes, Midnight Oil exhorte l’auditeur à se ressaisir. De sa voix de prêcheur dévoyé, Peter Garrett s’adresse à la jeunesse pour lui avouer qu’elle a été trahie : « Every child, put down your toys / And come inside to sleep / We have to look you in the eye / And say, « We sold you cheap » / Let’s confess, we did not act / With serious urgency / So open up the floodgates / To the rising seas » (« Les enfants, posez vos jouets / Et rentrez pour dormir / Nous devons vous regarder dans les yeux / Et dire: « Nous vous avons vendu peu cher » / Confessons-le, nous n’avons pas agi / Avec le sérieux nécessaire / Alors ouvrons les vannes / Aux mers montantes »).

Après ce préliminaire amer, le groupe se rue sur ses instruments et se lance dans un rock cinglant, compact et belliqueux, qui ne s’apaise quasiment jamais avant la fin du disque. Après Rising Seas, The Barka-Darling River traite d’une rivière polluée, We Resist est un appel à l’action, Reef rumine sur la cupidité, We Are Not Afraid évoque l’espoir malgré tout…

Midnight Oil a annoncé que la tournée mondiale qui suivra la sortie de ce disque sera la dernière (et le groupe n’est pas du genre à se parjurer pour une poignée de dollars). A l’heure actuelle, une seule date est prévue en France, à Paris, le 12 juillet. Resist sera donc très certainement le dernier album de Midnight Oil. Les nostalgiques se consoleront en reconnaissant que c’est le plus fécond des testaments. Chacun de ses titres a la force d’une gifle, d’un coup de pied dans les flancs de la fatalité, d’une incitation à aller manifester. Resist est une bande-son toute trouvée pour la marche du 12 mars pour le climat et la justice sociale, ainsi que pour la grève scolaire mondiale du 25…

Photo de têtière : François Mauger
Pour aller plus loin...
Le site web du groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.