Mode d’emploi pour des événements plus durables

Le climat change, les ressources s’épuisent, des milliers d’espèces disparaissent… Nous entrons tous dans une sorte d’ « ère de l’impact » : nous nous devons de nous interroger sur les conséquences de chacun de nos actes, même les plus quotidiens, même les plus anodins.

La musique n’échappe pas à ce questionnement. Pourquoi en serait-elle exemptée, d’ailleurs, elle qui provoque l’attroupement de milliers de personnes, qui provoque des échanges massifs de données numériques, qui n’a pas anticipé le recyclage de ses supports ?

Rien n’est tout noir, ni tout blanc. Il est notamment possible de réduire l’impact écologique des concerts. Dans les salles de concerts, dans les festivals, des centaines de professionnels s’y emploient. Ils veillent en particulier à…

> s’assurer que les artistes empruntent des moyens de transport peu polluants

> proposer au public des gobelets réutilisables

> commercialiser une alimentation saine et bio

> se débarrasser du plastique dans les loges

> réduire la consommation énergétique de l’éclairage de scène

> opter pour des énergies renouvelables

> installer des toilettes plus économes en eau

> conseiller au public de modifier sa façon de se déplacer

> imprimer autrement

> compenser leurs émissions de gaz à effets de serre

> rejoindre les coalitions qui préparent la transition du secteur musical

Les articles de la catégorie « Solutions » recensent et expliquent ces démarches.

Illustration : Mike Wall (Pixabay)
Photo : Cénel et François Mauger

Inscription newsletter

Abonnez-vous à la lettre d'information mensuelle du magazine